Cuisine solaire avec un four parabolique ?

Testez la cuisine solaire dans le sud de la France !

Nous habitons le village le plus ensoleillé de France, nous en avons d’ailleurs fait un article il y a peu de temps. De plus notre maison est éco-construite, bioclimatique. Nous avons donc tout naturellement eu l’idée d’utiliser un four, ou plutôt un cuiseur solaire parabolique dans notre maison d’hôtes.

ensoleillement maximal france

sunniest place of France

Tout d’abord quelques chiffres: la constante solaire est de 1,36 kW/m2, c’est l’énergie maximale théorique reçue du soleil par la terre (à sa distance moyenne de 1 unité astronomique). Cette énergie est en partie absorbée et diffusée par l’atmosphère et par les nuages (et vapeur d’eau, nébulosité). Nous arrivons en gros le 21 juin à midi avec un ciel parfaitement dégagé à environ 1kWh/m2 dans le sud de le France.

Nous avons acheté un four solaire parabolique d’un diamètre de 1,2m, soit environ 1,2m2 de réception. La notice nous annonce 1,5KW de puissance, à relativiser par ce qui est dit plus haut, cela correspond plutôt à 1,2 kW maximale au solstice d’été.

Données techniques du cuiseur parabolique:

diamètre 1200mm
Zone de Réflexion 1.2 mètres carrés
Longueur focale 600mm
Température du point focal 700–1000 °C
Puissance de Sortie maximale 1500 W
Puissance moyenne 1200 W
Réflecteur parabolique magnésie
thé et café solaire

Four Solaire parabolique de la casa ilicia

Les essais sont très concluants, nous pensons même, pourquoi pas, ouvrir une Table d’Hôtes Solaire ! En attendant la confiture solaire de la casa ilicia à de beaux jours ! Après la réussite de la confiture d’abricots, nous allons essayer avec la confiture de figues, de figues de barbarie, de citrouille…

solar jam

Confiture Solaire – Solar Jam

Cette puissance est largement suffisante, en été elle permet de bouillir 1 litre d’eau en quelques minutes, de faire de la confiture solaire, et même des grillades avec la plancha solaire !

L’après midi à la casa ilicia, vous pouvez goûter notre thé solaire et même le café solaire avec une cafetière italienne.

C’est étonnant qu’il n’existe pas de restaurant solaire en France (il y a eu des expériences au Portugal, et quelques restaurant solaires sont ouverts au Chili). Pour des raison écologiques, notamment pour réduire la consommation de bois (et limiter la déforestation), beaucoup de fours solaires paraboliques sont utilisés en Afrique (Mali, Burkina Faso…).

 

En hiver la puissance du four tombe presque de moitié, soit dans le meilleur des cas environ 600 wh/m2 à midi. En effet le soleil est plus bas, et, malgré un ciel d’une pureté exceptionnelle dans les Pyrénées orientales certains jours d’hivers, l’absorption reste significative. Nous ferons des tests réels cet hiver…

Depuis la casa ilicia, vous pouvez partir facilement à la découverte des nombreux fours solaires de la région (Odeillo, Mont Louis, Thémis, Sorède…) tous à moins de 50km.

Four_Solaire_Odeillo

 

 

2 réflexions sur “Cuisine solaire avec un four parabolique ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s